Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail to someoneshare on Tumblr

Janesh Vaidya expert en alimentation ayurvédique, est né et a grandi en Inde du Sud, dans une famille de médecins ayurvédiques traditionnels. Les vaidyas ont depuis toujours été considérés comme les pères spirituels de l’Ayurveda.

« Dans mon village, ma famille possède six cents ans de tradition dans la pratique de l’Ayurveda. Selon les recensements effectués par les autorités, nous sommes l’une des trente-cinq familles Vaidya à vivre actuellement en Inde. « 

En 2010, Janesh a publié son premier livre. Il y explique l’Ayurveda d’une manière accessible pour les lecteurs occidentaux, leur permettant d’assimiler facilement cette ancienne sagesse de la vie. Un livre de yoga et un livre de cuisine, appelé « Food is my Medicine », ont ensuite suivi. Il vous y apprend comment personnaliser la nourriture grâce à des recettes appropriées à tous les états de santé. Cette année a vu la parution de son deuxième livre de cuisine portant le titre « Food from my village ». Rituals l’a questionné sur ses recettes spéciales, ses recherches et son expérience dans la culture alimentaire en provenance des quatre coins du monde et ses propres rituels ayurvédiques.

Comment et quand vous êtes-vous intéressé pour la première fois à l’Ayurveda ?

J’ai commencé ma formation ayurvédique avec ma grand-mère, qui était également spécialisée dans les poisons thérapeutiques. Pendant mon adolescence, j’ai poursuivi mes études en vedanta, astrologie védique, numérologie, yoga, tantra et méditation auprès de différents professeurs en Inde.

L’Ayurveda est un vaste sujet et après trois décennies de pratique, je me trouve toujours, avec les quelques connaissances dont je dispose, au bord de ce vaste océan qu’est l’Ayurveda, tel un petit enfant qui tient quelques coquillages dans la paume de sa main. C’est pour raison que j’ai dédié mon second livre « Ayurveda for Your Mind » à mon grand-père, qui a pratiqué l’Ayurveda pendant plus de quatre-vingt ans. Juste avant de mourir, il m’a confié qu’il a été heureux de vivre et de mourir comme un élève de l’Ayurveda.

Quel serait votre conseil pour les personnes qui ne connaissent pas encore l’Ayurveda mais souhaitent essayer ce style de vie ?

Tout d’abord, vous devez comprendre que l’Ayurveda est une solution 100 % naturelle pour votre santé, et que contrairement à ce qu’un grand nombre de personnes pensent, ce style de vie ne consiste pas à prendre des pilules à base de plantes ou à faire des massages. L’Ayurveda est un sujet holistique et à l’aide des outils que cette science met à votre disposition, vous pouvez étudier et développer les quatre niveaux de votre santé – physique, mentale, sensuelle et spirituelle – dans votre vie.

Mais n’oubliez pas que nous sommes tous des élèves de l’Ayurveda et que la nature est en fin de compte notre gourou. Toutes nos expériences de la vie quotidienne sont des enseignements en temps réel. Il est donc important de considérer l’apprentissage de l’Ayurveda comme une pratique de toute une vie, et de prendre les mesures nécessaires pour s’améliorer. Ne soyez pas contrariée si vous commettez de petites erreurs ou progresser à pas de souris. Dans ce genre de moments, pensez à la mission et à la vision que vous avez dans la vie.

En 2013, vous avez publié un livre intitulé Food is My Medicine. Pourriez-vous nous parler de ce livre et nous dire ce qui vous a inspiré lors du choix du titre ?

Le message du livre est simple : si la nature peut vous créer, la nature peut aussi vous guérir. Laissez la nature exercer ses vertus thérapeutiques dans votre corps grâce à une nourriture naturelle. N’oubliez pas que ce que vous mangez a un effet direct sur votre état de santé et par conséquent sur le risque de maladie. Chaque fois que vous souhaitez manger quelque chose, posez-vous la question suivante. Cet aliment est-il bon pour ma santé ou non ? Alors la réponse vous vient directement.

Chaque repas que vous consommez en cours de journée est votre seule possibilité d’ingérer votre « médicament ». C’est la seule manière d’ouvrir votre corps aux propriétés thérapeutiques de la nature. Si vous ne mangez que des aliments malsains, n’oubliez pas que c’est à chaque fois une occasion manquée de nourrir votre corps.

L’Ayurveda se concentre principalement sur les trois doshas : Vata, Pitta et Kapha. Mais avez-vous des conseils alimentaires qui s’appliquent de manière générale aux trois types de dosha ?

Commencez toujours la journée par un verre d’eau. Veillez toujours à éviter les aliments et les boissons qui empoisonnent votre sang, comme le sucre raffiné, la caféine, la nicotine et l’alcool. Essayez également de bannir les édulcorants artificiels, les colorants alimentaires, les additifs et les organismes génétiquement modifiés (OGM). Et enfin, réduisez voire même supprimez les aliments d’origine animale et adoptez une alimentation propre et saine à base de plantes.

Votre dernier livre, Food from My Village, contient plus de 100 recettes végétariennes. Pourquoi et dans quelle mesure le végétarisme est-il important dans un régime alimentaire ayurvédique ? Est-il nécessaire d’être végétarien ou les mangeurs de viande peuvent-ils, eux aussi, adopter ce style de vie ?

Tout le monde est libre de pratiquer l’Ayurveda – la science naturelle de la santé. Mais pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez manger des « alicaments » en provenance directe de la nature, et donc opter pour un régime alimentaire à base de plantes. À vous de décider si vous souhaitez ajouter des habitudes saines ou malsaines dans votre vie quotidienne.

Pourriez-vous nous en apprendre un peu plus sur Vaidya’s Ayurveda Village ? Quel est le rôle joué par l’alimentation dans les retraites organisées ?

Vaidya’s Ayurveda Village est bordé par la mer d’Arabie, en Inde du Sud. Les retraites de santé se concentrent principalement sur des programmes purifiants et revitalisants. Si les programmes de deux à trois semaines sont axés sur une purification du corps et de l’esprit, ceux de quatre à six semaines visent à revitaliser le corps et l’esprit. Avant l’arrivée de l’hôte, nous préparons des herbes et huiles correspondant à différents symptômes et états de santé. À son arrivée, l’hôte est examiné par notre médecin en chef qui fait son diagnostic et conçoit un programme de traitement correspondant aux symptômes dominants observés.

Ce programme comprend des traitements ayurvédiques et des applications d’herbes effectués chaque jour, un régime alimentaire personnalisé à base de plantes et un grand nombre de séances de thérapie par le yoga. Chaque hôte peut aussi participer à des séances de méditation, des ateliers axés sur l’esprit, des cours de cuisine ayurvédique et des cours de danse indienne. Nous utilisons surtout des légumes produits localement non seulement pour soutenir les fermiers locaux, mais aussi pour obtenir des aliments biologiques et propres en provenance de la nature. À nos yeux, la médecine naturelle est l’un des aspects clés du processus de guérison du corps et de l’esprit.

Parmi tous vos rituels ayurvédiques quotidiens, quel est le plus important pour vous et pourquoi ?

La nourriture joue assurément un rôle de premier plan dans la vie de chacun. Si vous mangez des aliments propres et sains, tout ce que vous entreprendrez dans la vie sera bénéfique pour votre santé et vous aidera à atteindre votre plein potentiel.

Si vous buvez de l’alcool par exemple, vous ne devez pas faire de yoga pendant les 48 heures qui suivent dans la mesure où votre foie a besoin de temps pour éliminer l’alcool de votre organisme. Si vous buvez de l’alcool un vendredi et faites du yoga le samedi, vous allez exercer une pression supplémentaire sur votre corps qui va s’efforcer de canaliser un maximum de sang pollué par l’alcool dans les cellules de votre organisme, ce qui est nocif pour votre santé. Le yoga favorise le flux sanguin en améliorant la circulation, mais l’organisme ne parvient pas à décider de lui-même si le sang est pollué ou non. Commencez donc par adopter un régime alimentaire sain avant d’intégrer tout autre mode de vie plus sain dans votre quotidien. Mangez des produits frais, ayez les idées claires et menez une vie pure.

Quelle est votre citation préférée ?

Une bonne vie c’est prendre soin de soi, physiquement et mentalement.

This post is also available in: Anglais Néerlandais Espagnol Danois Allemand Norvégien Bokmål Portugais - du Portugal Suédois

Leave a Comment

Error: Please check your entries!