‘J’aime les rituels. Je pars du principe que chaque chose compte, même les plus petites.’

 

Un magazine néerlandais vous a surnommé Monsieur Parfait et pour American Vanity Fair, vous êtes le James Bond néerlandais. De grandes responsabilités que vous avez là… À quel point êtes-vous parfait dans la vie de tous les jours ?

Plutôt parfait je dois dire (rires). Mais si vous posez la question à ma femme, vous obtiendrez sans doute une réponse bien différente. Bien que cela soit très flatteur, personne n’est parfait. Monsieur Perfectionniste serait plus juste pour me définir. Lorsque vous souhaitez bâtir une enseigne internationale comme Rituals, la perfection est de mise dans chaque étape. Sans oublier d’y mettre de la passion et une touche suffisante d’obsession. Mais ce n’est que mon opinion. Chez Rituals, nous aimons créer de belles choses qui transforment le quotidien en rituels uniques. Mais le plus important, c’est que cela forme un tout : les parfums, les produits, les designs, les boutiques, le service et l’expérience offerte aux clients. Nous pouvons considérer notre mission comme remplie si nous parvenons à atteindre et à conserver cet idéal.

L’apparence est-elle importante pour vous ?

Elle est importante, mais elle ne fait pas tout. Cela ne fait aucun doute que j’aime m’habiller élégamment. Et ce costume trois-pièces me confère de l’assurance. Mais l’apparence ne représente pas uniquement l’aspect physique. C’est aussi l’impression que laisse une personne. Je me sens irrésistiblement attiré par les personnes optimistes et créatives, car elles me communiquent leur énergie. En fin de compte, c’est ce qu’on est intérieurement qui importe réellement. Mais bon, ça ne peut pas faire de mal de soigner son apparence pour susciter une bonne impression.

D’où tirez-vous l’inspiration qui nourrit votre créativité ?

Je la puise dans mes voyages : en découvrant de nouvelles cultures, en rencontrant des gens et en me rendant dans nos boutiques aux quatre coins du monde. Je fais sûrement partie des rares hommes qui aiment vraiment faire du shopping. C’est en fait l’un des aspects les plus importants de mon travail : reconnaître ce qu’aiment les gens et comprendre les tendances du moment. Mieux que quiconque, je me dois de savoir ce que désirent nos clients pour rester à la page. Et ce qui est génial, c’est de pouvoir le faire avec une équipe composée de grands talents.

Prenons par exemple le lancement d’une collection, comme The Ritual of Happy Buddha.

Par où commencez-vous et comment en arrivez-vous au résultat final ?

La plupart de nos produits sont inspirés d’anciens rituels orientaux. Lorsqu’un nouveau rituel qui vaut pour nous la peine d’être partagé est découvert, nous entamons des recherches approfondies concernant chacun de ses aspects. Quels ingrédients étaient utilisés et pourquoi ? Comment étaient effectués les gestes quotidiens ? Et ainsi de suite. Nous présentons ensuite les ingrédients à nos parfumeurs. Ensemble, nous les incorporons dans une gamme contemporaine de produits de luxe.

Mais le monde actuel nous inspire également. Nous nous sommes par exemple rendus compte que les gens investissaient énormément de temps et d’argent dans leur cuisine, pour ensuite acheter un savon pour les mains de mauvaise qualité qu’ils s’empressaient de cacher avant l’arrivée de leurs invités. Nous avions le sentiment que nous pouvions leur offrir plus et c’est ce que l’on a fait : nous avons conçu une gamme de produits raffinés, qui s’accorde très bien au décor d’une cuisine.

Quel est votre degré d’implication dans le développement de nouveaux produits et dans Rituals ?

Une importante équipe dédiée à l’innovation existe au sein de l’entreprise. La conception de produits et de boutiques est la facette de mon travail que je préfère : je suis donc fortement impliqué. Je trouve passionnant de travailler pour Rituals et pour toutes les personnes qui y sont dévouées, afin de créer des expériences et des produits spéciaux. Bien que nous ne soyons pas précurseurs de changement dans ce monde, j’aime à croire que nous y contribuons en nous démarquant dans l’industrie et en faisant la différence.

En parlant de faire la différence, la durabilité est pour de nombreuses entreprises un thème majeur. Comment Rituals y participe ?

La durabilité est chez nous un sujet primordial et nous avons fait de grandes avancées dans ce domaine. Parce que nous nous engageons sincèrement dans la recherche de nouvelles solutions pour réduire notre impact environnemental, nous avons demandé au LCA Center d’étudier le cycle de vie des emballages de tous nos produits. Par ce biais, nous sommes au courant de l’impact environnemental de chacun d’eux. Nous transformons ensuite ces informations en actions pour apporter des changements contribuant à la durabilité.

Nous proposons par exemple des recharges de crème pour le corps et pour le visage, ainsi que de gel lavant pour les mains. Avec notre recharge éco-chic, vous pouvez réduire de 70 % les émissions de CO2, de 65 % l’électricité et de 45 % la consommation d’eau. Nous élaborons nos produits le plus près possible de nos boutiques afin de réduire notre empreinte carbone : 98 % de nos produits finis sont actuellement fabriqués en Europe. De plus, nous utilisons uniquement du papier certifié FSC pour l’emballage secondaire (lorsque cela est possible, nous choisissons du papier recyclé) et nous concentrons aujourd’hui tous nos efforts pour atteindre un objectif de 100 % d’emballages recyclables d’ici 2023.

Comme vous pouvez donc le constater, nous avons déjà instauré quelques démarches en faveur d’une approche plus environnementale et nous en apprenons chaque jour davantage afin de continuer dans cette direction.

En tant que créateur de la marque, vous devez sans doute suivre vous-même un grand nombre de rituels. Pourriez-vous nous en citer quelques uns ?

J’adore les rituels. Je pars du principe que chaque chose compte, même les plus petites. J’ai donc les petites habitudes du quotidien de M. ou Mme Tout-le-Monde : le rasage, ma tasse d’Earl Grey du matin, un bain relaxant de temps en temps et tous les jours après le travail, je bois un verre de vin blanc. Sur le plan plus spirituel, lorsque nous voyageons en famille, nous nous débrouillons toujours de dénicher une église dans le but d’allumer un cierge pour quelqu’un. C’est un petit moment de recueillement : être reconnaissant de ce que l’on possède et réaliser ce que l’on a à offrir.

‘Nous nous débrouillons toujours de dénicher une église dans le but d’allumer un cierge pour quelqu’un.’

La relaxation et le recul permettant de profiter des petites choses de la vie sont au centre de la philosophie de Rituals. Est-ce que vous-même mettez cela en pratique ?

Je dois admettre que vous touchez un point sensible. Nous sommes actuellement en train de travailler afin d’exporter exporter la marque dans de nouveaux pays et éventuellement sur de nouveaux continents. J’ai donc un emploi du temps surchargé, et ralentir est pour moi la dernière chose que je peux me permettre en ce moment. Mais il y a toujours de la place pour l’amélioration. Et bien que je ne parvienne pas encore à appliquer ce que je prêche, j’apprends et je fais de mon mieux pour trouver un réel équilibre.

Les parfums emblématiques sont pour la marque un facteur clé de son succès. La senteur est-elle importante pour vous ?

Et comment ! Elle est pour moi moi d’une grande importance, car elle fait appel à un sens incroyable. Tout comme la musique que j’affectionne aussi beaucoup, une senteur a le pouvoir de vous transporter dans le temps et l’espace, ou de vous faire revivre des moments particuliers de votre vie et de votre enfance. Et regardons les choses en face, on tente tous d’éviter les endroits qui ont une odeur étrange. Par contre, nous avons tendance à nous détendre en présence d’un parfum irrésistible. Personnellement, je me parfume toujours avant de sortir de chez moi en alternant mes trois parfums favoris en fonction de l’humeur ou de l’occasion. Ils varient entre des senteurs sportives et épicées, et des senteurs plus classiques semblables à une eau de Cologne.

Quelle est pour vous la meilleure façon de se relaxer ?

Au coin du feu, avec un bon verre de vin et en bonne compagnie, en regardant un film dans la pénombre d’une salle de cinéma ou, bien entendu, dans ma maison en bord de mer à Knokke. Elle ne se situe qu’à une heure et demie en voiture, mais là-bas, on se retrouve dans un monde totalement différent.

Tous les produits Rituals sont articulés autour de rituels ancestraux et authentiques d’Extrême-Orient. D’où vous est venue l’idée de bâtir l’enseigne sur les pratiques et rituels provenant d’Asie ?

Partout, les gens vivent à mille à l’heure en effectuant les gestes du quotidien automatiquement. J’ai donc voulu changer cela en transformant de banales habitudes en moments riches de sens. Réinventer des produits ordinaires, tels que des gels douche et des mousses de rasage, pour en faire quelque chose d’exceptionnel était ce que je voulais mettre en pratique. Après 15 ans d’expérience dans le secteur, me lancer en solo était l’occasion unique que j’avais de modifier les règles et de faire les choses différemment. Au lieu de foncer tête baissée, j’ai pensé qu’il serait intéressant de prendre du recul, de faire des recherches et de s’inspirer de l’environnement. En voyageant, j’ai réalisé que nous, les occidentaux, nous nous reposions beaucoup sur l’innovation sans jamais regarder en arrière et que nous avions oublié l’importance des coutumes anciennes. Les anciens rituels orientaux ont une approche totalement différente. Et j’ai compris en cela que j’avais trouvé un marché de niche.

Quelle est votre destination de vacances préférée ?

Honnêtement, je ne pourrais pas vous en donner une en particulier. Avec nos enfants, nous essayons de visiter autant d’endroits dans le monde que possible et chaque séjour est unique et spécial. Nos souvenirs de vacances les plus mémorables peuvent aller de l’escalade et de la randonnée en montagne à un voyage en Thaïlande, en passant par dormir au bord d’un lac dans une cabane perchée dans les palmiers.

Une ville favorite ?

J’aime les endroits dynamiques comme Tokyo, Bangkok, Paris et Barcelone. Mais New York est sans conteste en haut du classement. J’y ai atterri la première fois il y a 15 ans et ce fut un moment décisif pour débuter l’aventure Rituals. J’ai déambulé et j’ai fait du lèche-vitrine pendant des heures, je me suis imprégné de tout cela, puis je suis revenu les batteries rechargées et avec une décision finale. Je devais le tenter. L’ouverture de notre boutique Rituals à Soho en novembre dernier a été une consécration personnelle. Je me rappelle avoir regardé la vitrine de Fresh il y a 15 ans de cela, en admiration totale devant cette marque de cosmétiques. Nous sommes désormais juste à côté. Il s’agit d’un moment unique pour moi !

Des choses inscrites sur votre « bucket list » ?

J’ai fait du concept de « choses à faire avant de mourir » un précepte de vie bien avant qu’on en fasse une liste. Cela fait 25 ans que je me suis fixé l’objectif de vivre chaque année une expérience unique. Pour en citer quelques-uns, j’ai jusqu’à présent fait des marathons, de la plongée, du saut à l’élastique et de la randonnée en pleine nature. Je ne sais pas si j’y parviendrai un jour, mais les autres choses de ma liste sont : apprendre à faire du kite-surf avant d’être trop vieux, faire du ski héliporté au Canada et prendre des leçons de tennis à la Tennis Academy de Nick Bolletieri afin de pratiquer avec 20 ans de retard le revers à deux mains.

Vos trois livres préférés

Je ne lis plus tellement de livres, mais ces lectures m’ont vraiment inspiré : la biographie de Steve Jobs, Howard Schultz et Mr. Amazon de Brad Stone.

Les meilleurs moments de votre vie…

Ce sont d’être marié à mon épouse Colette et d’avoir fondé une famille avec elle.

Votre citation favorite

« Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire », de Walt Disney. Je pense que ce qui fait la différence pour un entrepreneur créatif, c’est sa capacité à rêver et sa détermination à réaliser ses rêves. Plusieurs citations pleines de sens pour moi sont brodées sur un t-shirt caché dans un endroit secret. Vous pouvez considérer cela comme un rituel que j’ai débuté en 2000 pour m’encourager dans les moments difficiles et que je poursuis encore aujourd’hui.

‘Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire !’

Vous n’aimez pas les personnes qui sont…

jalouses, enclines au jugement, négatives et pessimistes.

Quels sont vos traits de caractère positifs ? Et lesquels considérez-vous comme négatifs ?

Je vois le fait d’être un éternel optimiste comme quelque chose de positif. Je suis aussi créatif et fonceur. Du côté négatif, je peut être impatient et inarrêtable. Et parfois un peu fainéant.

Qui sont les trois personnes que vous admirez le plus et pourquoi ?

Ma femme Colette, ma mère, et des sources d’inspiration comme Steve Jobs et Howard Schultz. J’admire les personnes ambitieuses qui ont une vision, qui savent guider par leur inspiration, mais qui sont aussi portées sur chaque détail.

Un événement qui a transformé votre vie ?

J’avais 9 ans quand mon père a perdu la vie dans un tragique accident de voiture. Cela a eu un très gros impact sur moi. J’ai réalisé très jeune que la vie était précieuse et qu’elle pouvait à tout moment prendre fin. On se doit donc d’en profiter au maximum tant qu’on le peut. On se doit aussi de jouir de toutes les petites choses pour ne pas se retourner un jour et se rendre compte à quel point elles étaient importantes. Depuis lors, je ne considère rien comme acquis et je vis chaque moment présent. La totalité de l’expérience est un vecteur essentiel dans mon travail pour Rituals.

Croyez-vous en la réincarnation ?

Non, je n’y crois pas. Je crois au fait de tirer un maximum de la vie et je crois qu’il nous faut laisser la planète dans un meilleur état qu’on ne l’a trouvée. Tout le monde peut y contribuer, que ce soit en créant son propre business ou en s’occupant des autres.

Quelle est votre définition du succès ?

C’est pour moi être heureux et comblé par la vie, et utiliser ses talents pour faire quelque chose de positif. Car je considère que tout le monde possède un talent.

Si vous ne pouviez en choisir qu’un seul, quel serait votre produit Rituals préféré ?

La mousse de douche Fujiyama, actuellement connue sous le nom de Happy Buddha. C’est ce produit qui nous a lancé et qui nous a permis de survivre dans les moments difficiles des premières années. La mousse de douche incarne notre philosophie unique. Cette mousse de douche explosive et inédite aux senteurs irrésistibles est une version revisitée du gel douche basique.

Où imaginez-vous Rituals dans 5 et 10 ans ?

Bâtir une enseigne est le travail d’une vie. Il reste encore un long chemin à parcourir et ce monde qui change à un rythme effréné a de nombreuses choses à nous apprendre. J’espère que dans 25 ans, tout le monde connaîtra notre merveilleuse marque. Et je rêve que des boutiques existeront à chaque coin de rue et dans tous les centres commerciaux, de l’Extrême-Orient jusqu’en Amérique du Sud.

This post is also available in: Anglais Néerlandais Espagnol Danois Allemand Norvégien Bokmål Portugais - du Portugal Suédois

Leave a Comment

Error: Please check your entries!